Indemnisation à l’aéroport de Londres Heathrow

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités.

Chrono en main

Rapide & fiable

De manière efficace et sécurisée, tout se fait en
à peine 3 clics

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Indemnisation à l’aéroport de Londres Heathrow

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités

Chrono en main

Rapide & fiable


De manière efficace et sécurisée, tout se fait
en à peine 3 clics

 

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Ils nous font confiance

France Inter
L'Echo Touristique
BPI France
Déplacements pro

Le process Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Processus Sky Indemnity - Test d'éligibilité
Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté
et récupérez vos indemnités sans effort.

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation 

Récupérez vos indemnités

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout.

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien,
vous ne payez rien.

Récupération de l'indemnité

Le process
Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté et récupérez vos indemnités sans effort

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation

Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Recevez l’indemnité

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien

Récupération de l'indemnité

Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Londres Heathrow ?

L’aéroport de Londres Heathrow se classe septième parmi les dix aéroports les plus fréquentés au monde. Au niveau européen, c’est le premier aéroport par nombre de passagers.

En tant que tel, une annulation, un retard ou une surréservation de votre vol peuvent vous permettre de réclamer une indemnisation. Vous pouvez vous appuyer sur notre expertise juridique pour faire valoir vos droits de manière optimale. Utilisez notre calculateur d’indemnités pour savoir si votre vol est éligible et à combien vous pouvez prétendre, nous nous chargerons de récupérer votre indemnisation pour vous.

L’aéroport de Londres Heathrow

L’aéroport de Londres Heathrow a été un point de passage pour près de 81 millions de passagers en 2019. C’est un aéroport très soucieux de sa satisfaction clientèle.

Il a été élu huitième meilleur aéroport au monde dans le classement Skytrax, et son terminal 5 a été élu meilleur terminal au monde pour la catégorie « Shopping ».

Se rendre à l’aéroport de Londres Heathrow

Bus

Vous pouvez vous rendre à l’aéroport depuis la ville en empruntant les bus locaux. Vous pourrez déterminer votre trajet en fonction de votre point de départ en cliquant : ici

Taxis

Ou vous pouvez vous y rendre en taxi. S’offrent alors à vous deux options.

Le service de transfert de l’aéroport, assuré par des voitures électriques. Pour en savoir plus : cliquez ici

La compagnie de taxis londoniens, dont vous trouverez les tarifications en vigueur en cliquant : ici

 

Les hôtels à proximité de l’aéroport de Londres Heathrow

Terminaux 1, 2 & 3

Aerotel London Heathrow (3*)

Terminal 4

Holiday Inn Express London Heathrow (4*)

Hilton London Heathrow Airport (4*)

Premier Inn London Heathrow Airport Terminal 4 (3*)

Terminal 5

Hotel Sofitel London Heathrow (5*)

 

Que faire dans l’aéroport en attendant son vol ?

Vous retrouverez les activités qu’il est possible de faire à Heathrow en cliquant sur les liens correspondants.

 

Le remboursement du vol et des frais

À partir du moment où le passager victime d’une annulation de vol ou d’une surréservation fait une demande de remboursement auprès de la compagnie aérienne, celle-ci a un délai de 7 jours pour lui restituer les sommes versées.

Si ce même passager avait réservé un voyage comprenant au moins une escale, et que l’annulation ou le surbooking lui empêchent de prendre son vol de correspondance, le règlement européen CE 261/2004 lui permet de demander à la compagnie aérienne un vol retour vers son aéroport de départ. Ce droit à un vol retour se superpose au droit à un remboursement.

Il est tout à fait compréhensible que vous ne vouliez pas passer à côté de vos vacances à cause d’une simple perturbation de vol. Dans ce cas, la législation européenne vous donne une autre possibilité que le remboursement. Vous pouvez demander à la compagnie de vous acheminer à la destination prévue avec un vol de remplacement. Cet acheminement peut être demandé dans les meilleurs délais, ou à une date ultérieure, à votre convenance et selon la disponibilité des sièges.

À la condition qu’il soit supérieur à une durée de 5 heures, un retard de vol peut vous octroyer le droit à un remboursement. En ce qui concerne le remboursement, le passager victime d’un retard de vol d’une durée minimale de 5 heures possède les mêmes droits qu’un passager victime d’une annulation de vol ou d’un surbooking. Ainsi, si ce retard intervient dans le cadre d’un voyage avec escale, vous pourrez donc demander un vol retour vers votre aéroport d’origine en plus du remboursement. Ou vous pouvez requérir un vol d’acheminement à destination.

L’assistance de la compagnie aérienne

En cas d’annulation, de retard ou de surréservation d’un vol, le droit européen oblige la compagnie aérienne à respecter un devoir d’assistance envers ses passagers. Ce devoir implique :

  • Que la compagnie aérienne vous mette boissons et collations à disposition ;
  • Qu’elle vous permette de passer deux appels ou d’envoyer deux emails.

Ce droit à une assistance peut vous être octroyé dans deux situations majeures.

Vous avez fait face à une annulation ou une surréservation de vol, et avez demandé un vol de remplacement à la compagnie aérienne.
Elle sera alors tenue à une obligation de prise en charge pendant le délai d’attente de ce vol.

Vous avez fait face à un retard de vol.
La compagnie aérienne se verra obligée de vous porter assistance durant le délai de votre attente.

Cependant, le retard de vol doit s’inscrire dans le cadre déterminé par le règlement européen CE 261/2004 pour vous donner droit à une assistance de la part de la compagnie aérienne.

Ainsi, le retard de vol doit être d’une durée minimum de :

  • 2 heures pour les vols de moins de 1500 kms ;
  • 3 heures pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
  • 4 heures pour tous les vols de plus de 3500 kms.

 

Et si la partance de mon vol n’est finalement prévue que pour le lendemain ?

Dans le cas où un vol dont le départ est prévu pour le jour d’après est la seule proposition qui vous a été faite et que vous l’avez acceptée, le devoir d’assistance de la compagnie aérienne inclura l’hébergement à l’hôtel. Si son accès nécessite un transport, celui-ci sera également pris en charge par la compagnie aérienne, à l’aller et au retour.

 

Et si la compagnie aérienne ne m’a pas pris en charge ?

Si la compagnie aérienne n’a pas respecté son devoir d’assistance, vous avez certainement dû prendre à votre charge les frais qui découlaient de l’annulation, du retard ou de la surréservation de votre vol.

Pourtant, le règlement européen est clair à ce sujet : l’assistance des compagnies aériennes envers leurs passagers lésés par une perturbation de vol est une obligation à laquelle elles ne peuvent se substituer.

Il vous sera ainsi possible de vous faire rembourser les frais d’hébergement, de transport ou de restauration qui auraient dû être à la charge de la compagnie aérienne.

Conservez vos reçus. Ils vous permettront de rendre un remboursement possible.

    L’indemnisation des perturbations de vol

    Dernièrement, une annulation, un retard ou un surbooking de vol peuvent vous donner droit, sous certaines conditions, à une indemnisation.

    Pour y avoir droit, la première condition concerne la localisation de l’aéroport de départ ou d’arrivée.

    Votre vol est au départ d’un aéroport européen.
    En ce cas, le règlement européen CE 261/2004 peut s’appliquer indépendamment de la compagnie aérienne opérant le vol.

    Votre vol atterrit dans un aéroport européen.
    En ce cas, la compagnie aérienne qui opère le vol doit être européenne. C’est-à-dire que son siège social doit être situé dans un pays membre de l’Union Européenne.

    Par la suite viennent deux conditions d’éligibilité générales.

    • Vous détenez votre réservation de vol ;
    • L’heure limite d’enregistrement indiquée a été respectée, ou en absence de mention, vous vous êtes présenté au maximum 45 minutes avant l’horaire de départ.

    Ensuite, en fonction de la perturbation qui a touché le vol que vous aviez réservé, des conditions spécifiques peuvent s’appliquer.

    Mon vol a été surréservé.
    Le règlement européen stipule que votre indemnisation est « immédiate » à la survenue du surbooking, et ne répond à aucune condition spécifique.

    Mon vol a été retardé.
    Le retard doit être de 3 heures au moins pour vous donner droit à une indemnisation. Ce retard est pris en compte à l’arrivée à destination.

    Mon vol a été annulé.
    L’annulation d’un vol doit donner droit à une indemnisation, sauf si la compagnie aérienne a respecté un délai de prévenance :

    • De deux semaines à l’avance au moins ;
    • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, a été proposé par la compagnie aérienne ;
    • Moins de 7 jours à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, a été proposé par la compagnie aérienne.

    Ainsi, un vol s’inscrivant dans ces conditions vous donne droit à une indemnisation. À condition, bien évidemment, que la compagnie aérienne soit responsable de la perturbation, c’est-à-dire que l’incident n’est pas l’effet de circonstances extraordinaires.

    Le montant de l’indemnisation varie en fonction de la distance du vol :

     

    • 250€ pour un vol de 1500 kms et moins, annulé, surbooké ou ayant plus de 3 heures de retard ;
    • 300€ pour un vol de plus de 3500 kms ayant plus de 4 heures de retard ;
    • 400€ pour un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms, annulés, surbookés ou ayant plus de 3 heures de retard ;
    • 600€ pour un vol de plus de 3500 kms dit extra-communautaire, c’est-à-dire qu’il provient ou va vers un pays tiers à l’Union Européenne, annulé, surbooké ou ayant plus de 4 heures de retard.

            Le service
            Sky Indemnity

            Le contexte actuel rend la récupération d’une indemnité et d’un éventuel remboursement difficile.

            Ne perdez pas votre temps en effectuant les démarches vous-mêmes, confiez-les à un expert de l’indemnisation de passagers aériens.

            Votre dossier sera intégralement pris en charge, pour une indemnisation en toute facilité.

            Nos experts connaissent les procédures en vigueur au sein des compagnies aériennes mieux que quiconque, et sauront faire valoir les droits que le règlement CE 261/2004 vous octroie de manière optimale.

            De plus, dans le cas où la compagnie aérienne refuserait votre indemnisation à l’amiable, choisir notre service vous permet d’avoir recours à une défense juridique efficace, sans frais supplémentaires.

            Vérifiez que votre vol est éligible, vous avez jusqu’à 600€ à récupérer !

             

            Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Londres Heathrow ?

            L’aéroport de Londres Heathrow se classe septième parmi les dix aéroports les plus fréquentés au monde. Au niveau européen, c’est le premier aéroport par nombre de passagers.

            En tant que tel, une annulation, un retard ou une surréservation de votre vol peuvent vous permettre de réclamer une indemnisation. Vous pouvez vous appuyer sur notre expertise juridique pour faire valoir vos droits de manière optimale. Utilisez notre calculateur d’indemnités pour savoir si votre vol est éligible et à combien vous pouvez prétendre, nous nous chargerons de récupérer votre indemnisation pour vous.

            L’aéroport de Londres Heathrow

            L’aéroport de Londres Heathrow a été un point de passage pour près de 81 millions de passagers en 2019. C’est un aéroport très soucieux de sa satisfaction clientèle.

            Il a été élu huitième meilleur aéroport au monde dans le classement Skytrax, et son terminal 5 a été élu meilleur terminal au monde pour la catégorie « Shopping ».

             

            Se rendre à l’aéroport de Londres Heathrow

            Bus

            Vous pouvez vous rendre à l’aéroport depuis la ville en empruntant les bus locaux. Vous pourrez déterminer votre trajet en fonction de votre point de départ en cliquant : ici

            Taxis

            Ou vous pouvez vous y rendre en taxi. S’offrent alors à vous deux options.

            Le service de transfert de l’aéroport, assuré par des voitures électriques. Pour en savoir plus : cliquez ici

            La compagnie de taxis londoniens, dont vous trouverez les tarifications en vigueur en cliquant : ici

             

            Les hôtels à proximité de l’aéroport de Londres Heathrow

            Terminaux 1, 2 & 3

            Aerotel London Heathrow (3*)

            Terminal 4

            Holiday Inn Express London Heathrow (4*)

            Hilton London Heathrow Airport (4*)

            Premier Inn London Heathrow Airport Terminal 4 (3*)

            Terminal 5

            Hotel Sofitel London Heathrow (5*)

             

            Que faire dans l’aéroport en attendant son vol ?

            Vous retrouverez les activités qu’il est possible de faire à Heathrow en cliquant sur les liens correspondants.

             

            Le remboursement du vol et des frais

            À partir du moment où le passager victime d’une annulation de vol ou d’une surréservation fait une demande de remboursement auprès de la compagnie aérienne, celle-ci a un délai de 7 jours pour lui restituer les sommes versées.

            Si ce même passager avait réservé un voyage comprenant au moins une escale, et que l’annulation ou le surbooking lui empêchent de prendre son vol de correspondance, le règlement européen CE 261/2004 lui permet de demander à la compagnie aérienne un vol retour vers son aéroport de départ. Ce droit à un vol retour se superpose au droit à un remboursement.

            Il est tout à fait compréhensible que vous ne vouliez pas passer à côté de vos vacances à cause d’une simple perturbation de vol. Dans ce cas, la législation européenne vous donne une autre possibilité que le remboursement. Vous pouvez demander à la compagnie de vous acheminer à la destination prévue avec un vol de remplacement. Cet acheminement peut être demandé dans les meilleurs délais, ou à une date ultérieure, à votre convenance et selon la disponibilité des sièges.

            À la condition qu’il soit supérieur à une durée de 5 heures, un retard de vol peut vous octroyer le droit à un remboursement. En ce qui concerne le remboursement, le passager victime d’un retard de vol d’une durée minimale de 5 heures possède les mêmes droits qu’un passager victime d’une annulation de vol ou d’un surbooking. Ainsi, si ce retard intervient dans le cadre d’un voyage avec escale, vous pourrez donc demander un vol retour vers votre aéroport d’origine en plus du remboursement. Ou vous pouvez requérir un vol d’acheminement à destination.

            L’assistance de la
            compagnie aérienne

            En cas d’annulation, de retard ou de surréservation d’un vol, le droit européen oblige la compagnie aérienne à respecter un devoir d’assistance envers ses passagers. Ce devoir implique :

            • Que la compagnie aérienne vous mette boissons et collations à disposition ;
            • Qu’elle vous permette de passer deux appels ou d’envoyer deux emails.

            Ce droit à une assistance peut vous être octroyé dans deux situations majeures.

            Vous avez fait face à une annulation ou une surréservation de vol, et avez demandé un vol de remplacement à la compagnie aérienne.
            Elle sera alors tenue à une obligation de prise en charge pendant le délai d’attente de ce vol.

            Vous avez fait face à un retard de vol.
            La compagnie aérienne se verra obligée de vous porter assistance durant le délai de votre attente.

            Cependant, le retard de vol doit s’inscrire dans le cadre déterminé par le règlement européen CE 261/2004 pour vous donner droit à une assistance de la part de la compagnie aérienne.

            Ainsi, le retard de vol doit être d’une durée minimum de :

            • 2 heures pour les vols de moins de 1500 kms ;
            • 3 heures pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
            • 4 heures pour tous les vols de plus de 3500 kms.

             

            Et si la partance de mon vol n’est finalement prévue que pour le lendemain ?

            Dans le cas où un vol dont le départ est prévu pour le jour d’après est la seule proposition qui vous a été faite et que vous l’avez acceptée, le devoir d’assistance de la compagnie aérienne inclura l’hébergement à l’hôtel. Si son accès nécessite un transport, celui-ci sera également pris en charge par la compagnie aérienne, à l’aller et au retour.

             

            Et si la compagnie aérienne ne m’a pas pris en charge ?

            Si la compagnie aérienne n’a pas respecté son devoir d’assistance, vous avez certainement dû prendre à votre charge les frais qui découlaient de l’annulation, du retard ou de la surréservation de votre vol.

            Pourtant, le règlement européen est clair à ce sujet : l’assistance des compagnies aériennes envers leurs passagers lésés par une perturbation de vol est une obligation à laquelle elles ne peuvent se substituer.

            Il vous sera ainsi possible de vous faire rembourser les frais d’hébergement, de transport ou de restauration qui auraient dû être à la charge de la compagnie aérienne.

            Conservez vos reçus. Ils vous permettront de rendre un remboursement possible.

             

              L’indemnisation des perturbations de vols

              Dernièrement, une annulation, un retard ou un surbooking de vol peuvent vous donner droit, sous certaines conditions, à une indemnisation.

              Pour y avoir droit, la première condition concerne la localisation de l’aéroport de départ ou d’arrivée.

              Votre vol est au départ d’un aéroport européen.
              En ce cas, le règlement européen CE 261/2004 peut s’appliquer indépendamment de la compagnie aérienne opérant le vol.

              Votre vol atterrit dans un aéroport européen.
              En ce cas, la compagnie aérienne qui opère le vol doit être européenne. C’est-à-dire que son siège social doit être situé dans un pays membre de l’Union Européenne.

              Par la suite viennent deux conditions d’éligibilité générales.

              • Vous détenez votre réservation de vol ;
              • L’heure limite d’enregistrement indiquée a été respectée, ou en absence de mention, vous vous êtes présenté au maximum 45 minutes avant l’horaire de départ.

              Ensuite, en fonction de la perturbation qui a touché le vol que vous aviez réservé, des conditions spécifiques peuvent s’appliquer.

              Mon vol a été surréservé.
              Le règlement européen stipule que votre indemnisation est « immédiate » à la survenue du surbooking, et ne répond à aucune condition spécifique.

              Mon vol a été retardé.
              Le retard doit être de 3 heures au moins pour vous donner droit à une indemnisation. Ce retard est pris en compte à l’arrivée à destination.

              Mon vol a été annulé.
              L’annulation d’un vol doit donner droit à une indemnisation, sauf si la compagnie aérienne a respecté un délai de prévenance :

              • De deux semaines à l’avance au moins ;
              • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, a été proposé par la compagnie aérienne ;
              • Moins de 7 jours à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, a été proposé par la compagnie aérienne.

              Ainsi, un vol s’inscrivant dans ces conditions vous donne droit à une indemnisation. À condition, bien évidemment, que la compagnie aérienne soit responsable de la perturbation, c’est-à-dire que l’incident n’est pas l’effet de circonstances extraordinaires.

              Le montant de l’indemnisation varie en fonction de la distance du vol :

               

              • 250€ pour un vol de 1500 kms et moins, annulé, surbooké ou ayant plus de 3 heures de retard ;
              • 300€ pour un vol de plus de 3500 kms ayant plus de 4 heures de retard ;
              • 400€ pour un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms, annulés, surbookés ou ayant plus de 3 heures de retard ;
              • 600€ pour un vol de plus de 3500 kms dit extra-communautaire, c’est-à-dire qu’il provient ou va vers un pays tiers à l’Union Européenne, annulé, surbooké ou ayant plus de 4 heures de retard.

                      Le service Sky Indemnity

                      Le contexte actuel rend la récupération d’une indemnité et d’un éventuel remboursement difficile.

                      Ne perdez pas votre temps en effectuant les démarches vous-mêmes, confiez-les à un expert de l’indemnisation de passagers aériens.

                      Votre dossier sera intégralement pris en charge, pour une indemnisation en toute facilité.

                      Nos experts connaissent les procédures en vigueur au sein des compagnies aériennes mieux que quiconque, et sauront faire valoir les droits que le règlement CE 261/2004 vous octroie de manière optimale.

                      De plus, dans le cas où la compagnie aérienne refuserait votre indemnisation à l’amiable, choisir notre service vous permet d’avoir recours à une défense juridique efficace, sans frais supplémentaires.

                      Vérifiez donc que votre vol est éligible, vous avez jusqu’à 600€ à récupérer !