Indemnisation à l’aéroport de Madrid Barajas

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités.

Chrono en main

Rapide & fiable

De manière efficace et sécurisée, tout se fait en
à peine 3 clics

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Indemnisation à l’aéroport de Madrid Barajas

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités

Chrono en main

Rapide & fiable


De manière efficace et sécurisée, tout se fait
en à peine 3 clics

 

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Ils nous font confiance

France Inter
L'Echo Touristique
BPI France
Déplacements pro

Le process Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Processus Sky Indemnity - Test d'éligibilité
Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté
et récupérez vos indemnités sans effort.

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation 

Récupérez vos indemnités

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout.

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien,
vous ne payez rien.

Récupération de l'indemnité

Le process
Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté et récupérez vos indemnités sans effort

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation

Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Recevez l’indemnité

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien

Récupération de l'indemnité

Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Madrid Barajas ?

L’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas est l’aéroport espagnol le plus fréquenté au niveau national.

C’est donc un aéroport européen, et en tant que tel, si vous y rencontrez une perturbation de vol, vous pourriez avoir droit à une indemnisation. Notre assistance juridique peut vous aider à faire valoir vos droits de manière optimale et vous permettre d’obtenir votre indemnité dans les meilleurs délais. Pour savoir à combien s’élève votre indemnité, utilisez notre calculateur d’indemnités. Vous connaîtrez alors votre éligibilité, et le montant auquel vous pouvez prétendre.

L’aéroport de Madrid Barajas

L’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas a gagné près de 4 millions de nouveaux passagers entre l’année 2018 et 2019. Avec ses 61,7 millions de passagers, l’aéroport de Madrid est le plus fréquenté d’Espagne, et le cinquième au niveau européen.

Se rendre à l’aéroport depuis la ville de Madrid

En métro

Depuis la ligne 8 : Nuevos Ministerios – Aeropuerto T4

En train

Avec le réseau ferré local appelé « Cercanias », vous pouvez accéder à l’aéroport depuis les lignes :

C1 : Principe Pio – Aeropuerto T4

C10 : Villalba – Aeropuerto T4

En bus

Vous pouvez également prendre le bus, les lignes desservant l’aéroport sont les suivantes :

Ligne 200 : Avenida de América – Airport

Ligne EXPRÉS-203 : Atocha/Cibeles – O’Donnell – Airport

Ligne N27 EXPRÉS, qui est la ligne nocturne du bus EXPRÉS-203

Ligne 101 : Canillejas – Airport – Pueblo de Barajas

 

Les hôtels à proximité

Hostal El Cruce (2*)

Hotel Barajas Plaza (3*)

Hotel Villa de Barajas (3*)

Hostal T4 (3*)

Air Rooms Madrid Airport By Premium Traveller (4*)

 

À l’aéroport

 

 

Le remboursement du vol et des frais

À condition que le règlement européen s’applique, tout passager dont le vol a été annulé ou surréservé peut exiger le remboursement de son billet d’avion auprès de la compagnie aérienne. Le délai de restitution des sommes est alors d’une semaine.

Pour les passagers en escale à l’aéroport de Madrid, en plus de leur donner le droit à un remboursement, l’annulation ou la surréservation d’un vol leur donne le droit de demander à la compagnie aérienne un vol les acheminant à leur aéroport de départ.

Cependant, le règlement européen CE 261/2004 envisage également une autre possibilité pour les passagers qui ne veulent pas renoncer à leur séjour. En effet, la demande d’un moyen alternatif d’acheminement à destination peut remplacer la demande de remboursement. Le passager a alors la liberté de choisir entre un acheminement dans les plus brefs délais, ou à une date postérieure, sous réserve de disponibilité à bord.

De la même manière, un retard de vol peut donner lieu à un remboursement. Celui-ci doit néanmoins être d’une durée minimale de 5 heures, constatée à l’arrivée à destination. Dès lors, les articles du règlement applicables sont les mêmes. Le passager pourra demander un vol retour dans le cadre d’un voyage avec escales, ou un vol de réacheminement.

L’assistance de la compagnie aérienne

Une perturbation de vol, que ce soit une annulation, un retard ou un surbooking, peut également donner droit au passager lésé à une assistance.

Cette assistance est une obligation pour la compagnie aérienne qui implique :

  • Qu’elle vous fournisse rafraîchissements et moyens de restaurations ;
  • Qu’elle vous mette à disposition un moyen de passer deux appels téléphoniques ou d’envoyer deux emails.

Cette assistance est obligatoirement procurée :

Dans le cas où le passager est victime d’une annulation ou d’une surréservation, et qu’il fait la demande d’un vol de remplacement.

Dans le cas où le passager est victime d’un retard de vol. L’assistance lui est alors fournie durant le délai d’attente jusqu’à l’embarquement effectif.

Il est tout de même important de noter que pour qu’un retard puisse être à l’origine d’une obligation d’assistance de la part de la compagnie aérienne, celui-ci doit entrer dans le cadre fixé par la législation européenne.

Ainsi, donne éligibilité à une assistance tout retard de plus de :

  • 2 heures pour les vols de moins de 1500 kms ;
  • 3 heures pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
  • 4 heures pour tous les vols de plus de 3500 kms.

 

Mon avion ne décollera pas avant demain

Si les places à bord ne permettent pas votre départ avant le lendemain de votre incident, une obligation d’hébergement sera ajoutée au devoir de prise en charge de la compagnie aérienne.

Elle devra donc vous héberger dans un hôtel à ses frais, et vous fournir un transport pour vous y rendre et revenir, si l’hôtel est éloigné de l’aéroport.

 

La compagnie aérienne a manqué à son devoir d’assistance

De ce fait, vous avez sûrement été contraint de payer les frais consécutifs à la perturbation de vol.

Mais la prise en charge est une réelle obligation à laquelle la compagnie aérienne ne peut se soustraire. Vous pouvez donc obtenir le remboursement de ces frais, à condition d’avoir conservé les reçus de vos paiements.

    L’indemnisation des perturbations de vol

    Enfin, vous pouvez avoir droit à une indemnisation si votre voyage s’est heurté à une annulation, un retard ou une surréservation, sous certaines conditions.

    La première d’entre elles concerne l’aéroport de départ ou d’arrivée.

    • Si vous décollez d’un pays membre de l’Union Européenne.
      La législation européenne peut s’appliquer, même si l’activité de la compagnie aérienne n’est pas basée dans un pays membre.
    • Si vous atterrissez dans un pays membre de l’Union Européenne.
      La législation européenne peut s’appliquer, à condition que l’activité de la compagnie aérienne soit basée dans un pays membre.

    Pour que le règlement CE 261/2004 puisse s’appliquer, viennent ensuite des conditions plus généralistes.

    • Vous avez pris soin de conserver votre confirmation de réservation ;
    • Vous vous êtes conformé à l’heure d’enregistrement limite indiquée par la compagnie aérienne, ou si elle n’est pas précisée, vous vous êtes présenté 45 minutes avant le décollage, au plus tard.

    Puis, l’application de ce règlement est conditionnée différemment selon la perturbation de vol rencontrée.

    J’ai été confronté à un refus d’embarquement.
    Le surbooking est un cas pour lequel le règlement stipule une indemnisation « immédiate » de la part de la compagnie aérienne. Ce cas de figure ne nécessite pas de condition particulière pour que le passager soit éligible à une indemnisation.

    J’ai été confronté à un retard de vol.
    Pour qu’un retard de vol puisse être éligible à une indemnité, sa durée doit être d’au moins 3 heures.

    J’ai été confronté à une annulation de vol.
    Le droit à une indemnisation en cas d’annulation de vol est conditionné par le respect ou non de la compagnie aérienne d’un délai de prévenance fixé par le règlement européen. Elle ne sera pas assujettie à une obligation d’indemnisation si elle vous a prévenu :

    • Plus de deux semaines à l’avance ;
    • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé ;
    • Moins de 7 jours à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé.

    Tout vol respectant ces conditions peut être éligible à une indemnisation, à une dernière condition : la responsabilité de la compagnie aérienne doit être en jeu. C’est-à-dire que l’incident rencontré ne doit pas avoir pour cause des circonstances extraordinaires.

    Le montant auquel vous êtes susceptible d’avoir droit est alors de :

     

    • 250€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de 1500 kms et moins ;
    • 300€ pour le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms ;
    • 400€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms ;
    • 600€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms provenant ou allant vers un pays tiers à l’Union Européenne.

          Le service
          Sky Indemnity

          Obtenir une indemnisation ou un remboursement de son vol n’est pas une tâche aisée. Heureusement, le service Sky Indemnity est là pour vous assister.

          En choisissant de confier votre réclamation à notre équipe, vous optez pour une prise en charge de A à Z.

          De plus, notre expertise juridique vous garantit une valorisation optimale de vos droits et une récupération de votre indemnité dans les meilleurs délais. Dans le cas où la compagnie aérienne se montre peu coopérante, cette expertise vous permet de disposer d’un recours juridique solide et sans frais. En effet, s’il est nécessaire de défendre vos droits devant un tribunal, nous prendrons à notre charge les frais qui peuvent en résulter.

          Vérifiez que votre vol est éligible, vous pouvez obtenir jusqu’à 600€ d’indemnité !

           

          Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Madrid Barajas ?

          L’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas est l’aéroport espagnol le plus fréquenté au niveau national.

          C’est donc un aéroport européen, et en tant que tel, si vous y rencontrez une perturbation de vol, vous pourriez avoir droit à une indemnisation. Notre assistance juridique peut vous aider à faire valoir vos droits de manière optimale et vous permettre d’obtenir votre indemnité dans les meilleurs délais. Pour savoir à combien s’élève votre indemnité, utilisez notre calculateur d’indemnités. Vous connaîtrez alors votre éligibilité, et le montant auquel vous pouvez prétendre.

          L’aéroport de Madrid Barajas

          L’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas a gagné près de 4 millions de nouveaux passagers entre l’année 2018 et 2019. Avec ses 61,7 millions de passagers, l’aéroport de Madrid est le plus fréquenté d’Espagne, et le cinquième au niveau européen.

          Se rendre à l’aéroport depuis la ville de Madrid

          En métro

          Depuis la ligne 8 : Nuevos Ministerios – Aeropuerto T4

          En train

          Avec le réseau ferré local appelé « Cercanias », vous pouvez accéder à l’aéroport depuis les lignes :

          C1 : Principe Pio – Aeropuerto T4

          C10 : Villalba – Aeropuerto T4

          En bus

          Vous pouvez également prendre le bus, les lignes desservant l’aéroport sont les suivantes :

          Ligne 200 : Avenida de América – Airport

          Ligne EXPRÉS-203 : Atocha/Cibeles – O’Donnell – Airport

          Ligne N27 EXPRÉS, qui est la ligne nocturne du bus EXPRÉS-203

          Ligne 101 : Canillejas – Airport – Pueblo de Barajas

           

          Les hôtels à proximité

          Hostal El Cruce (2*)

          Hotel Barajas Plaza (3*)

          Hotel Villa de Barajas (3*)

          Hostal T4 (3*)

          Air Rooms Madrid Airport By Premium Traveller (4*)

           

          À l’aéroport

          Le remboursement du vol et des frais

          À condition que le règlement européen s’applique, tout passager dont le vol a été annulé ou surréservé peut exiger le remboursement de son billet d’avion auprès de la compagnie aérienne. Le délai de restitution des sommes est alors d’une semaine.

          Pour les passagers en escale à l’aéroport de Madrid, en plus de leur donner le droit à un remboursement, l’annulation ou la surréservation d’un vol leur donne le droit de demander à la compagnie aérienne un vol les acheminant à leur aéroport de départ.

          Cependant, le règlement européen CE 261/2004 envisage également une autre possibilité pour les passagers qui ne veulent pas renoncer à leur séjour. En effet, la demande d’un moyen alternatif d’acheminement à destination peut remplacer la demande de remboursement. Le passager a alors la liberté de choisir entre un acheminement dans les plus brefs délais, ou à une date postérieure, sous réserve de disponibilité à bord.

          De la même manière, un retard de vol peut donner lieu à un remboursement. Celui-ci doit néanmoins être d’une durée minimale de 5 heures, constatée à l’arrivée à destination. Dès lors, les articles du règlement applicables sont les mêmes. Le passager pourra demander un vol retour dans le cadre d’un voyage avec escales, ou un vol de réacheminement.

          L’assistance de la
          compagnie aérienne

          Une perturbation de vol, que ce soit une annulation, un retard ou un surbooking, peut également donner droit au passager lésé à une assistance.

          Cette assistance est une obligation pour la compagnie aérienne qui implique :

          • Qu’elle vous fournisse rafraîchissements et moyens de restaurations ;
          • Qu’elle vous mette à disposition un moyen de passer deux appels téléphoniques ou d’envoyer deux emails.

          Cette assistance est obligatoirement procurée :

          Dans le cas où le passager est victime d’une annulation ou d’une surréservation, et qu’il fait la demande d’un vol de remplacement.

          Dans le cas où le passager est victime d’un retard de vol. L’assistance lui est alors fournie durant le délai d’attente jusqu’à l’embarquement effectif.

          Il est tout de même important de noter que pour qu’un retard puisse être à l’origine d’une obligation d’assistance de la part de la compagnie aérienne, celui-ci doit entrer dans le cadre fixé par la législation européenne.

          Ainsi, donne éligibilité à une assistance tout retard de plus de :

          • 2 heures pour les vols de moins de 1500 kms ;
          • 3 heures pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
          • 4 heures pour tous les vols de plus de 3500 kms.

           

          Mon avion ne décollera pas avant demain

          Si les places à bord ne permettent pas votre départ avant le lendemain de votre incident, une obligation d’hébergement sera ajoutée au devoir de prise en charge de la compagnie aérienne.

          Elle devra donc vous héberger dans un hôtel à ses frais, et vous fournir un transport pour vous y rendre et revenir, si l’hôtel est éloigné de l’aéroport.

           

          La compagnie aérienne a manqué à son devoir d’assistance

          De ce fait, vous avez sûrement été contraint de payer les frais consécutifs à la perturbation de vol.

          Mais la prise en charge est une réelle obligation à laquelle la compagnie aérienne ne peut se soustraire. Vous pouvez donc obtenir le remboursement de ces frais, à condition d’avoir conservé les reçus de vos paiements.

           

            L’indemnisation des perturbations de vols

            Enfin, vous pouvez avoir droit à une indemnisation si votre voyage s’est heurté à une annulation, un retard ou une surréservation, sous certaines conditions.

            La première d’entre elles concerne l’aéroport de départ ou d’arrivée.

            • Si vous décollez d’un pays membre de l’Union Européenne.
              La législation européenne peut s’appliquer, même si l’activité de la compagnie aérienne n’est pas basée dans un pays membre.
            • Si vous atterrissez dans un pays membre de l’Union Européenne.
              La législation européenne peut s’appliquer, à condition que l’activité de la compagnie aérienne soit basée dans un pays membre.

            Pour que le règlement CE 261/2004 puisse s’appliquer, viennent ensuite des conditions plus généralistes.

            • Vous avez pris soin de conserver votre confirmation de réservation ;
            • Vous vous êtes conformé à l’heure d’enregistrement limite indiquée par la compagnie aérienne, ou si elle n’est pas précisée, vous vous êtes présenté 45 minutes avant le décollage, au plus tard.

            Puis, l’application de ce règlement est conditionnée différemment selon la perturbation de vol rencontrée.

            J’ai été confronté à un refus d’embarquement.
            Le surbooking est un cas pour lequel le règlement stipule une indemnisation « immédiate » de la part de la compagnie aérienne. Ce cas de figure ne nécessite pas de condition particulière pour que le passager soit éligible à une indemnisation.

            J’ai été confronté à un retard de vol.
            Pour qu’un retard de vol puisse être éligible à une indemnité, sa durée doit être d’au moins 3 heures.

            J’ai été confronté à une annulation de vol.
            Le droit à une indemnisation en cas d’annulation de vol est conditionné par le respect ou non de la compagnie aérienne d’un délai de prévenance fixé par le règlement européen. Elle ne sera pas assujettie à une obligation d’indemnisation si elle vous a prévenu :

            • Plus de deux semaines à l’avance ;
            • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé ;
            • Moins de 7 jours à l’avance, si un vol de remplacement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé.

            Tout vol respectant ces conditions peut être éligible à une indemnisation, à une dernière condition : la responsabilité de la compagnie aérienne doit être en jeu. C’est-à-dire que l’incident rencontré ne doit pas avoir pour cause des circonstances extraordinaires.

            Le montant auquel vous êtes susceptible d’avoir droit est alors de :

             

            • 250€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de 1500 kms et moins ;
            • 300€ pour le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms ;
            • 400€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms ;
            • 600€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms provenant ou allant vers un pays tiers à l’Union Européenne.

                  Le service Sky Indemnity

                  Obtenir une indemnisation ou un remboursement de son vol n’est pas une tâche aisée. Heureusement, le service Sky Indemnity est là pour vous assister.

                  En choisissant de confier votre réclamation à notre équipe, vous optez pour une prise en charge de A à Z.

                  De plus, notre expertise juridique vous garantit une valorisation optimale de vos droits et une récupération de votre indemnité dans les meilleurs délais. Dans le cas où la compagnie aérienne se montre peu coopérante, cette expertise vous permet de disposer d’un recours juridique solide et sans frais. En effet, s’il est nécessaire de défendre vos droits devant un tribunal, nous prendrons à notre charge les frais qui peuvent en résulter.

                  Vérifiez donc que votre vol est éligible, vous pouvez récupérer jusqu’à 600€ !