Indemnisation à l’aéroport de Paris CDG

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités.

Chrono en main

Rapide & fiable

De manière efficace et sécurisée, tout se fait en
à peine 3 clics

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Indemnisation à l’aéroport Paris CDG

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités

Chrono en main

Rapide & fiable


De manière efficace et sécurisée, tout se fait
en à peine 3 clics

 

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Ils nous font confiance

France Inter
L'Echo Touristique
BPI France
Déplacements pro

Le process Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Processus Sky Indemnity - Test d'éligibilité
Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté
et récupérez vos indemnités sans effort.

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation 

Récupérez vos indemnités

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout.

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien,
vous ne payez rien.

Récupération de l'indemnité

Le process
Sky Indemnity

Saisissez votre vol

Et découvrez gratuitement et instantanément s’il est éligible, et surtout quelle sera votre indemnisation

Nos données sont fiables à 97,3%

Confiez vos démarches

Mettez toutes les chances de votre côté et récupérez vos indemnités sans effort

Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation

Processus Sky Indemnity - Vol éligible

Recevez l’indemnité

Notre fonctionnement est simple, nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout

Pas de frais cachés : si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien

Récupération de l'indemnité

Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle ?

L’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle est l’aéroport accueillant le plus de passagers chaque année en France.

 

En tant qu’aéroport européen, si une annulation, un retard ou une situation de surbooking surviennent, cela peut vous octroyer le droit à une indemnisation. Les experts de Sky Indemnity peuvent vous aider à obtenir votre indemnisation simplement. Il vous suffit d’utiliser notre calculateur d’indemnités pour savoir si votre vol est éligible et à combien s’élève le montant de l’indemnisation. Pour cela, il ne vous faut rien de plus que vos informations de vol.

L’aéroport Paris Roissy CDG

Avec plus de 70 millions de passagers annuels, l’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle est le deuxième aéroport au niveau européen.

Comment se rendre à l’aéroport de Paris Roissy CDG ?

Soit par l’intermédiaire des transports en commun, avec :

  • Le RER B (25-35mn)
  • Le Bus Direct, depuis la Tour Eiffel (45-70mn), Paris Orly (70-80mn) et Montparnasse (70-80mn)
  • Le Roissybus, depuis la station Opéra (60mn)
  • Le bus 350, depuis la station Porte de la Chapelle (80mn)
  • Le bus 19, depuis la station Torcy RER (60mn)
  • Le bus 351, depuis la station Nation (80-90mn)

Ou par l’intermédiaire d’un taxi, les principales compagnies de taxis parisiens étant :

  • Alpha Taxis
  • Les Taxis Bleus
  • G7
  • G7 Horizon

Les hôtels aux alentours de l’aéroport de Paris Roissy CDG

Les 5 hôtels les plus proches de l’aéroport sont :

  • Holiday Inn Express Paris – CDG Airport (3*)
  • ibis Paris CDG Airport (3*)
  • Hôtel Mercure Paris CDG Airport & Convention (4*)
  • citizenM Paris Charles de Gaulle (4*)
  • Pullman Paris Roissy-CDG Airport (4*)

Comment vous occuper en attendant votre vol à l’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle

 

 

 

Le remboursement du vol et des frais

L’annulation ou le surbooking de votre vol vous donnent droit à un remboursement. En effet, dès lors que le passager en fait la demande, la compagnie aérienne se trouve dans l’obligation de le rembourser, et ce dans un délai de 7 jours.

Si l’annulation ou la surréservation se produisent dans le cadre d’un voyage avec escales, la règlementation européenne offre également la possibilité au passager de réclamer un vol retour vers son aéroport de départ. Et ce même s’il a fait une demande de remboursement au préalable.

Pour les voyageurs qui ne veulent pas reporter leur séjour à cause d’une perturbation aérienne, il existe une alternative au remboursement. Ainsi, les passagers ont la possibilité de demander à la compagnie aérienne non pas un remboursement, mais un vol de remplacement pour les acheminer à la destination prévue. Selon la volonté du passager, ce vol peut être exigé dans les meilleurs délais, ou à une date plus avancée dans le temps. La deuxième option a pour seule limite la disponibilité des sièges lors de la demande.

Le retard d’un vol peut aussi le rendre éligible à un remboursement. Le retard doit néanmoins être supérieur à une durée de 5 heures. Le passager victime d’un retard de vol a alors lui aussi la possibilité de demander son remboursement, ainsi qu’un vol retour vers son aéroport de départ si son voyage inclut au moins une escale. Bien entendu, il lui est possible de demander à la compagnie aérienne, au lieu d’un remboursement, un vol de remplacement qui l’amènera à sa destination.

L’assistance de la compagnie aérienne

De plus, l’annulation, le retard ou le surbooking de votre vol vous donnent également droit à une assistance de la compagnie aérienne. Cette obligation de prise en charge implique :

  • Que la compagnie vous offre rafraîchissements et collations ;
  • Que la compagnie vous permet de passer deux appels ou d’envoyer deux emails.

Il existe deux cas de figure qui obligent la compagnie aérienne à vous porter assistance.

Votre vol a été annulé ou surréservé et vous avez décidé de prendre le vol de remplacement proposé par la compagnie aérienne.
Elle sera alors tenue à un devoir d’assistance pendant le délai d’attente de ce vol.

Votre vol a été retardé.
Auquel cas la compagnie aérienne sera tenue à un devoir d’assistance pendant que vous attendez de pouvoir embarquer à bord de l’avion.

Mais les retards de vols doivent répondre à une durée minimale pour vous octroyer un droit à une prise en charge. Cette durée est fonction de la distance de votre vol.

Pour être en droit à une assistance de la part de la compagnie aérienne, le retard doit être d’une durée minimale de :

  • 2 heures ou plus pour les vols de moins de 1500 kms ;
  • 3 heures ou plus pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
  • 4 heures ou plus pour tous les vols de plus de 3500 kms.

 

Que faire si le vol est finalement programmé pour le lendemain ?

Si la compagnie vous propose un vol dont le départ est prévu le lendemain, elle se verra également obligée de vous prendre en charge pour la nuit.

De ce fait, la compagnie est sensée vous offrir un hébergement à un hôtel. Le transport vers et depuis celui-ci est inclut dans la prise en charge si l’hôtel n’est pas accessible directement de l’aéroport.

 

Que faire si la compagnie n’a pas respecté son obligation d’assistance aux passagers ?

Si la compagnie aérienne ne vous a pas pris en charge, vous avez sans doute dû assumer les frais supplémentaires résultant de l’annulation, du retard ou du surbooking de votre vol.

Toutefois, le droit des passagers à une assistance prévu par la règlementation européenne est un devoir dont les compagnies aériennes ne peuvent se soustraire. Aussi, si elles manquent à leur obligation, elles se doivent de vous rembourser.

Le remboursement couvrira l’ensemble des frais supplémentaires résultant d’une annulation, d’un surbooking ou d’un retard de vol, indépendamment de leur responsabilité dans l’incident. La nature des frais couverts peut concerner le transport, l’hébergement ou la restauration.

Nous vous conseillons de conserver vos reçus de dépenses, ils vous permettront de réclamer le remboursement des sommes engagées.

    L’indemnisation des perturbations de vol

    Finalement, l’annulation, le retard ou le surbooking d’un vol vous donne droit à une indemnisation, à quelques conditions.

    La première concerne la localisation de votre aéroport de départ et/ou d’arrivée.

    • Si votre vol est au départ d’un aéroport situé en Union Européenne.
      La règlementation européenne s’applique, qu’importe la compagnie aérienne qui opère le vol.
    • Si votre vol arrive dans un aéroport situé en Union Européenne.
      La compagnie aérienne opérant le vol doit être basée dans un pays membre pour que la règlementation européenne CE 261/2004 soit applicable.

    Après cela sont prises en compte deux conditions générales pour déterminer l’éligibilité du vol.

    • Vous êtes en possession de votre réservation ;
    • Vous avez respecté l’heure d’enregistrement limite mentionnée sur celle-ci. Si n’est pas mentionnée, vous vous êtes présenté maximum 45 minutes avant le départ.

    Ensuite viennent des conditions spécifiques, qui diffèrent selon l’incident que vous avez rencontré sur votre vol.

    Vous avez subi un surbooking.
    Dans ce cas de figure, votre droit à une indemnisation est réputé immédiat et ne résulte d’aucune condition spécifique.

    Vous avez subi un retard de vol.
    Un vol doit être retardé d’une durée minimale de 3 heures pour vous octroyer le droit à une indemnité. Le retard est pris en compte à l’arrivée effective.

    Vous avez subi une annulation de vol.
    L’annulation d’un vol vous donne droit à une indemnisation selon le délai auquel la compagnie vous en a prévenu.

    Dans cette situation, vous êtes en droit de réclamer une indemnisation, sauf si la compagnie aérienne vous a prévenu :

    • Plus de deux semaines à l’avance ;
    • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un réacheminement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé par la compagnie aérienne ;
    • Moins de 7 jours à l’avance, si un réacheminement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé par la compagnie aérienne.

     

    En conséquent, si votre vol répond aux conditions énoncées et que l’incident n’est pas dû à des circonstances extraordinaires, celui-ci vous octroie le droit à une indemnisation.

    Le montant de l’indemnisation à laquelle vous avez droit relève de la distance du vol que vous avez réservé. Il est de :

     

    • 250€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de 1500 kms et moins ;
    • 300€ pour le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms ;
    • 400€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms ;
    • 600€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms provenant ou allant vers un pays tiers à l’Union Européenne.

      Le service
      Sky Indemnity

      Dans un contexte aérien de crise, il est plus difficile que jamais de faire valoir ses droits et d’obtenir le remboursement et l’indemnisation de son vol.

      Ne perdez pas de temps à solliciter les services clients déjà saturés des compagnies aériennes, confiez vos démarches à Sky Indemnity.

      Notre équipe prendra l’ensemble de votre réclamation en charge. Les experts qui la composent connaissent les procédés des compagnies aériennes et le droit européen de la compensation des passagers sur le bout des doigts.

      Nous vous assurons une valorisation optimale de vos droits, pour que vous obteniez ce à quoi vous avez réellement droit. En optant pour Sky Indemnity, non seulement vous profiterez du taux de commission au succès le plus bas du marché, mais dans le cas d’un manque de coopération de la compagnie aérienne, vous disposerez d’un recours juridique efficace qui défendra votre cas devant les tribunaux. Et ce sans avoir à engager de frais.

      Vérifiez l’éligibilité de votre vol, vous pouvez obtenir jusqu’à 600€ d’indemnité !

       

      Une perturbation de vol depuis l'aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle ?

      L’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle est l’aéroport accueillant le plus de passagers chaque année en France.

       

      En tant qu’aéroport européen, si une annulation, un retard ou une situation de surbooking surviennent, cela peut vous octroyer le droit à une indemnisation. Les experts de Sky Indemnity peuvent vous aider à obtenir votre indemnisation simplement. Il vous suffit d’utiliser notre calculateur d’indemnités pour savoir si votre vol est éligible et à combien s’élève le montant de l’indemnisation. Pour cela, il ne vous faut rien de plus que vos informations de vol.

      L’aéroport de Paris Roissy CDG

      Avec plus de 70 millions de passagers annuels, l’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle est le deuxième aéroport au niveau européen.

      Comment se rendre à l’aéroport de Paris Roissy CDG ?

      Soit par l’intermédiaire des transports en commun, avec :

      • Le RER B (25-35mn)
      • Le Bus Direct, depuis la Tour Eiffel (45-70mn), Paris Orly (70-80mn) et Montparnasse (70-80mn)
      • Le Roissybus, depuis la station Opéra (60mn)
      • Le bus 350, depuis la station Porte de la Chapelle (80mn)
      • Le bus 19, depuis la station Torcy RER (60mn)
      • Le bus 351, depuis la station Nation (80-90mn)

      Ou par l’intermédiaire d’un taxi, les principales compagnies de taxis parisiens étant :

      • Alpha Taxis
      • Les Taxis Bleus
      • G7
      • G7 Horizon

      Les hôtels aux alentours de l’aéroport de Paris Roissy CDG

      Les 5 hôtels les plus proches de l’aéroport sont :

      • Holiday Inn Express Paris – CDG Airport (3*)
      • ibis Paris CDG Airport (3*)
      • Hôtel Mercure Paris CDG Airport & Convention (4*)
      • citizenM Paris Charles de Gaulle (4*)
      • Pullman Paris Roissy-CDG Airport (4*)

      Comment vous occuper en attendant votre vol à l’aéroport de Paris Roissy Charles-de-Gaulle

      Le remboursement du vol et des frais

      L’annulation ou le surbooking de votre vol vous donnent droit à un remboursement. En effet, dès lors que le passager en fait la demande, la compagnie aérienne se trouve dans l’obligation de le rembourser, et ce dans un délai de 7 jours.

      Si l’annulation ou la surréservation se produisent dans le cadre d’un voyage avec escales, la règlementation européenne offre également la possibilité au passager de réclamer un vol retour vers son aéroport de départ. Et ce même s’il a fait une demande de remboursement au préalable.

      Pour les voyageurs qui ne veulent pas reporter leur séjour à cause d’une perturbation aérienne, il existe une alternative au remboursement. Ainsi, les passagers ont la possibilité de demander à la compagnie aérienne non pas un remboursement, mais un vol de remplacement pour les acheminer à la destination prévue. Selon la volonté du passager, ce vol peut être exigé dans les meilleurs délais, ou à une date plus avancée dans le temps. La deuxième option a pour seule limite la disponibilité des sièges lors de la demande.

      Le retard d’un vol peut aussi le rendre éligible à un remboursement. Le retard doit néanmoins être supérieur à une durée de 5 heures. Le passager victime d’un retard de vol a alors lui aussi la possibilité de demander son remboursement, ainsi qu’un vol retour vers son aéroport de départ si son voyage inclut au moins une escale. Bien entendu, il lui est possible de demander à la compagnie aérienne, au lieu d’un remboursement, un vol de remplacement qui l’amènera à sa destination.

      L’assistance de la
      compagnie aérienne

      De plus, l’annulation, le retard ou le surbooking de votre vol vous donnent également droit à une assistance de la compagnie aérienne. Cette obligation de prise en charge implique :

      • Que la compagnie vous offre rafraîchissements et collations ;
      • Que la compagnie vous permet de passer deux appels ou d’envoyer deux emails.

      Il existe deux cas de figure qui obligent la compagnie aérienne à vous porter assistance.

      Votre vol a été annulé ou surréservé et vous avez décidé de prendre le vol de remplacement proposé par la compagnie aérienne.
      Elle sera alors tenue à un devoir d’assistance pendant le délai d’attente de ce vol.

      Votre vol a été retardé.
      Auquel cas la compagnie aérienne sera tenue à un devoir d’assistance pendant que vous attendez de pouvoir embarquer à bord de l’avion.

      Mais les retards de vols doivent répondre à une durée minimale pour vous octroyer un droit à une prise en charge. Cette durée est fonction de la distance de votre vol.

      Pour être en droit à une assistance de la part de la compagnie aérienne, le retard doit être d’une durée minimale de :

      • 2 heures ou plus pour les vols de moins de 1500 kms ;
      • 3 heures ou plus pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
      • 4 heures ou plus pour tous les vols de plus de 3500 kms.

       

      Que faire si le vol est finalement programmé pour le lendemain ?

      Si la compagnie vous propose un vol dont le départ est prévu le lendemain, elle se verra également obligée de vous prendre en charge pour la nuit.

      De ce fait, la compagnie est sensée vous offrir un hébergement à un hôtel. Le transport vers et depuis celui-ci est inclut dans la prise en charge si l’hôtel n’est pas accessible directement de l’aéroport.

       

      Que faire si la compagnie n’a pas respecté son obligation d’assistance aux passagers ?

      Si la compagnie aérienne ne vous a pas pris en charge, vous avez sans doute dû assumer les frais supplémentaires résultant de l’annulation, du retard ou du surbooking de votre vol.

      Toutefois, le droit des passagers à une assistance prévu par la règlementation européenne est un devoir dont les compagnies aériennes ne peuvent se soustraire. Aussi, si elles manquent à leur obligation, elles se doivent de vous rembourser.

      Le remboursement couvrira l’ensemble des frais supplémentaires résultant d’une annulation, d’un surbooking ou d’un retard de vol, indépendamment de leur responsabilité dans l’incident. La nature des frais couverts peut concerner le transport, l’hébergement ou la restauration.

      Nous vous conseillons de conserver vos reçus de dépenses, ils vous permettront de réclamer le remboursement des sommes engagées.

        L’indemnisation des perturbations de vols

        Finalement, l’annulation, le retard ou le surbooking d’un vol vous donne droit à une indemnisation, à quelques conditions.

        La première concerne la localisation de votre aéroport de départ et/ou d’arrivée.

        • Si votre vol est au départ d’un aéroport situé en Union Européenne.
          La règlementation européenne s’applique, qu’importe la compagnie aérienne qui opère le vol.
        • Si votre vol arrive dans un aéroport situé en Union Européenne.
          La compagnie aérienne opérant le vol doit être basée dans un pays membre pour que la règlementation européenne CE 261/2004 soit applicable.

        Après cela sont prises en compte deux conditions générales pour déterminer l’éligibilité du vol.

        • Vous êtes en possession de votre réservation ;
        • Vous avez respecté l’heure d’enregistrement limite mentionnée sur celle-ci. Si n’est pas mentionnée, vous vous êtes présenté maximum 45 minutes avant le départ.

        Ensuite viennent des conditions spécifiques, qui diffèrent selon l’incident que vous avez rencontré sur votre vol.

        Vous avez subi un surbooking.
        Dans ce cas de figure, votre droit à une indemnisation est réputé immédiat et ne résulte d’aucune condition spécifique.

        Vous avez subi un retard de vol.
        Un vol doit être retardé d’une durée minimale de 3 heures pour vous octroyer le droit à une indemnité. Le retard est pris en compte à l’arrivée effective.

        Vous avez subi une annulation de vol.
        L’annulation d’un vol vous donne droit à une indemnisation selon le délai auquel la compagnie vous en a prévenu.

        Dans cette situation, vous êtes en droit de réclamer une indemnisation, sauf si la compagnie aérienne vous a prévenu :

        • Plus de deux semaines à l’avance ;
        • Entre 7 jours et 2 semaines à l’avance, si un réacheminement partant au plus tôt 2 heures avant le départ prévu et arrivant moins de 4 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé par la compagnie aérienne ;
        • Moins de 7 jours à l’avance, si un réacheminement partant au plus tôt 1 heure avant le départ prévu et arrivant moins de 2 heures après l’arrivée prévue, vous a été proposé par la compagnie aérienne.

         

        En conséquent, si votre vol répond aux conditions énoncées et que l’incident n’est pas dû à des circonstances extraordinaires, celui-ci vous octroie le droit à une indemnisation.

        Le montant de l’indemnisation à laquelle vous avez droit relève de la distance du vol que vous avez réservé. Il est de :

         

        • 250€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de 1500 kms et moins ;
        • 300€ pour le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms ;
        • 400€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 3 heures d’un vol de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne et pour tous les autres vols de 1500 à 3500 kms ;
        • 600€ pour l’annulation, le surbooking ou le retard de plus de 4 heures d’un vol de plus de 3500 kms provenant ou allant vers un pays tiers à l’Union Européenne.

          Le service Sky Indemnity

          Dans un contexte aérien de crise, il est plus difficile que jamais de faire valoir ses droits et d’obtenir le remboursement et l’indemnisation de son vol.

          Ne perdez pas de temps à solliciter les services clients déjà saturés des compagnies aériennes, confiez vos démarches à Sky Indemnity.

          Notre équipe prendra l’ensemble de votre réclamation en charge. Les experts qui la composent connaissent les procédés des compagnies aériennes et le droit européen de la compensation des passagers sur le bout des doigts.

          Nous vous assurons une valorisation optimale de vos droits, pour que vous obteniez ce à quoi vous avez réellement droit. En optant pour Sky Indemnity, non seulement vous profiterez du taux de commission au succès le plus bas du marché, mais dans le cas d’un manque de coopération de la compagnie aérienne, vous disposerez d’un recours juridique efficace qui défendra votre cas devant les tribunaux. Et ce sans avoir à engager de frais.

          Vérifiez donc que votre vol est éligible, vous pouvez récupérer jusqu’à 600€ !