Indemnisation de vol EasyJet

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités.

Chrono en main

Rapide & fiable

De manière efficace et sécurisée, tout se fait en
à peine 3 clics

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Indemnisation de vol EasyJet

Récupérez jusqu’à 600€ d’indemnités.

Chrono en main

Rapide & fiable


De manière efficace et sécurisée, tout se fait
en à peine 3 clics

 

Des clients satisfaits

97% de satisfaction

Notre équipe vous assure un service réactif et adapté

Pas de démarches

Sans effort

Votre réclamation est prise en charge jusqu’à l’obtention de l’indemnisation

Ils nous font confiance

France Inter
L'Echo Touristique
BPI France
Déplacements pro

Comment obtenir l'indemnisation d'un vol EasyJet ?

Vous avez été victime d’une annulation, d’un retard ou d’un surbooking de votre vol EasyJet et vous voulez commencer les démarches de réclamation pour obtenir votre indemnisation ?

Nous pouvons vous aider à faire valoir vos droits et prendre en charge votre réclamation d’indemnisation auprès du service d’EasyJet.

La compagnie

easyJet

EasyJet est la compagnie aérienne numéro 2 en France et Paris a été le point de départ ou d’arrivée de plus de 90 millions de leurs passagers en 2019.

Le transporteur low-cost britannique a été fondé en 1995 et son siège social est situé à Luton, en Angleterre.

Sa flotte est composée de 334 appareils, qui couvrent 156 destinations à travers le monde.

    L’indemnisation facilitée

    C’est une information que seul une minorité de passagers connaît : les compagnies aériennes sont tenues à une obligation d’indemnisation à la suite d’une annulation ou d’un retard de vol.

    Généralement, les compagnies aériennes compliquent les démarches d’indemnisation. Elles s’efforceront de vous décourager et rendront une résolution à l’amiable difficile à obtenir pour vous contraindre à avoir recours à un coûteux avocat.

    Entamer une réclamation par vos propres moyens débouchera dans le pire des cas à un refus et dans le meilleur des cas à un geste commercial moins avantageux que l’indemnité à laquelle vous avez droit, typiquement des « miles » ou des bons de réductions.

    Face à ces agissements, vous pouvez profiter d’une assistance juridique et administrative compétente et efficace en choisissant de confier votre réclamation à Sky Indemnity.

    Nos équipes juridiques sont expertes de la réglementation européenne de l’indemnisation de passagers et connaissent parfaitement les procédés des compagnies aériennes. Elles vous éviteront de perdre votre temps et votre argent en menant à bien les démarches nécessaires à votre indemnisation.

    Comment être indemnisé ?

    Pour savoir si vous pouvez obtenir une indemnisation, il y a trois prérequis posés par le règlement européen CE 261/2004 :

    • Le passager doit avoir sa réservation de vol ;
    • Le passager s’est présenté avant l’heure de check-in limite indiquée sur votre réservation, ou, si elle n’est pas mentionnée, au plus tard 45 minutes avant l’heure de départ ;
    • L’aéroport de départ ou d’arrivée est situé dans un pays membre de l’Union Européenne, ou s’il est situé dans un pays tiers, la compagnie aérienne opérant votre vol est européenne.

    Si votre vol présente ces conditions et que vous voulez vous assurer d’une indemnisation optimale, n’hésitez pas à nous confier votre réclamation.

    Il vous suffit de vous munir de votre numéro de vol et de sa date de départ pour commencer un test d’éligibilité, qui vous permettra de savoir le montant de l’indemnisation à laquelle vous avez droit.

    Le process Sky Indemnity

    Saisissez votre vol

    Et découvrez s’il est éligible et combien il peut vous rapporter instantanément

    Nos données sont fiables à 97,3%

    Processus Sky Indemnity - Test d'éligibilité
    Processus Sky Indemnity - Vol EasyJet éligible

    Confiez vos démarches

    Mettez toutes les chances de votre côté
    et récupérez vos indemnités sans effort

    Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnisation

    Récupérez vos indemnités

    Notre fonctionnement est simple : nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout.

    Pas de frais caché : si vous ne gagnez rien,
    vous ne payez rien

    Récupération de l'indemnité de vol EasyJet

    L’indemnisation d’un vol annulé EasyJet

    Vous aviez tout prévu pour partir en voyage, mais votre vol EasyJet a été annulé ?

    Tout d’abord, sachez que vous avez droit au remboursement de votre billet d’avion. Si l’annulation vous bloque à l’aéroport d’une des escales de votre voyage, vous pouvez aussi exiger un vol retour vers votre aéroport de départ auprès d’EasyJet.

    En revanche, vous pourrez réclamer une indemnisation en fonction de deux éléments :

    • Le moment auquel EasyJet vous a prévenu de l’annulation de vol ;
    • Des conditions du vol de remplacement proposé par EasyJet.

    Dans le cas d’un délai de prévenance supérieur à 14 jours avant votre départ, vous ne pourrez pas faire de réclamation d’indemnisation. Vous aurez donc trois options :

    • Prendre le vol de remplacement proposé par EasyJet ;
    • Demander le remboursement de votre billet et réserver un autre vol ;
    • Annuler l’intégralité de votre voyage.

    Dans le cas où la compagnie vous en a informé moins de 14 jours avant le départ, l’indemnisation dépend grandement du motif pour lequel le vol a été annulé. Demandez donc à EasyJet quelle est la raison de l’annulation.

    Si l’annulation intervient à la suite d’évènements non prévisibles par la compagnie aérienne, par exemple des conditions météorologiques à risque, un trafic aérien restreint ou une grève du personnel de l’aéroport, vous ne pourrez pas réclamer d’indemnité.

    Mais si le vol a été annulé en raison d’un événement qui fait partie de l’activité EasyJet, notamment en cas de problème technique ou de grève du personnel de la compagnie aérienne, vous êtes dans votre droit de réclamer une indemnité.

    Si EasyJet vous a proposé un vol alternatif et que celui-ci est arrivé plus de deux heures en retard, vous pouvez également prétendre à une indemnisation.

    Ce sont les deux conditions principales à l’éligibilité, mais d’autres facteurs prévus par le règlement européen CE 261/2004 peuvent entrer en jeu dans la détermination de votre éligibilité à une indemnisation.

    Si vous souhaitez seulement savoir si votre vol est éligible, vous pouvez le vérifier avec notre outil.

    Vous connaîtrez alors l’éligibilité de votre vol à une indemnisation et le montant que vous pourrez réclamer.

    L’indemnisation d’un vol retardé EasyJet

    Pour vous donner droit à une assistance dans le cas d’un retard, celui-ci doit respecter une durée minimum en fonction de la distance qui sépare l’aéroport de départ et la destination de votre vol. Cette durée est de :

    • 2 heures ou plus pour les vols de moins de 1500 kms ;
    • 3 heures ou plus pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’UE et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
    • 4 heures ou plus pour tous les vols de plus de 3500 kms.

    Si tel est votre cas, EasyJet devra en premier lieu vous porter assistance. La compagnie doit vous fournir une possibilité de vous restaurer, un hébergement à l’hôtel ainsi qu’un transport pour y aller si celui-ci est éloigné de l’aéroport, et la possibilité de passer deux appels téléphoniques.

    À noter que si EasyJet ne vous a pas porté assistance et que ce manquement vous a entraîné des dépenses supplémentaires, vous êtes en droit de réclamer leur remboursement. Pensez bien à conserver vos preuves d’achats, elles vous permettront par la suite de réclamer un remboursement des dépenses que vous avez pu engager.

    Sachez aussi qu’à partir de cinq heures de retard, tout passager dont le vol est soumis au règlement européen peut obtenir un remboursement intégral du prix de son billet d’avion.

    En second lieu, si votre vol a été retardé de plus de trois heures, vous pourrez également prétendre à une indemnité. Cependant, EasyJet sera exempté du versement de l’indemnité dans le cas où la raison du retard échappe à son activité et à sa maîtrise.

    Du fait de la complexité de cette notion, nous vous conseillons d’utiliser notre outil pour tester l’éligibilité de votre vol. Vous gagnerez du temps et connaîtrez en moins de deux minutes le montant de votre indemnité.

     

    L’indemnisation d’un surbooking EasyJet

    Parce qu’il est une composante de la stratégie des compagnies aériennes, tout particulièrement des compagnies low-cost, le surbooking est un incident courant. Lorsque les billets d’avion vendus dépassent la capacité d’accueil d’un de ses appareils, EasyJet sera contraint de faire appel à des volontaires acceptant de renoncer à leur embarquement. Dans le cas où il n’y aurait pas suffisamment de volontaires, la compagnie aérienne refusera l’embarquement à certains passagers.

    Les passagers refusés à l’embarquement peuvent alors demander le remboursement de leurs billets, ou accepter le vol de remplacement qu’EasyJet leur propose pour les convoyer à leur destination.

    Si le délai d’attente du vol de remplacement le rend nécessaire, la compagnie aérienne a un devoir d’assistance aux passagers, notamment en leur offrant la possibilité de se restaurer et de séjourner dans un hôtel.

    Les passagers ayant subi un refus d’embarquement ont aussi le droit à une indemnisation. Son paiement est prévu de façon immédiate dans le règlement européen, mais c’est une obligation peu respectée par les compagnies aériennes.

    Quel est le montant de l’indemnité ?

    Le montant de l’indemnisation est prévu par le règlement CE 261/2004 selon la distance entre l’aéroport de départ et la destination finale. Il en existe quatre différents.

     

    • 250 euros pour une annulation, un refus d’embarquement ou un retard de plus de trois heures sur les vols dont la distance est de moins de 1500 kms ;
    • 300 euros pour un vol ayant entre trois et quatre heures de retard, dont la distance parcourue est supérieure à 3500 kms ;
    • 400 euros pour un vol annulé, surbooké ou retardé de plus de trois heures, dont la distance se situe entre 1500 kms et 3500 kms (ou de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne) ;
    • 600 euros pour un vol annulé, surbooké ou retardé de plus de quatre heures, dont le trajet dépasse 3500 kms.

    Pourquoi confier votre réclamation EasyJet à Sky Indemnity ?

    En cas d’annulation ou de retard important sur un vol, le remboursement est une évidence pour la majorité des passagers. Mais l’indemnisation pour le préjudice subi étant peu connue, peu de passagers pensent à la demander.

    En plus, la procédure nécessaire à l’obtention de l’indemnisation est bien souvent longue et compliquée. En effet, les compagnies ont établi des processus dans le but de décourager les passagers d’aller au bout de leurs démarches et n’hésitent pas à refuser l’indemnisation, même aux plus persévérants.

    Pour justifier ce refus, la compagnie invoquera des circonstances extraordinaires. Mais bien souvent, la compagnie a tort de refuser l’indemnisation des passagers. Ceux-ci se retrouvent alors confrontés à un dilemme : ils peuvent porter l’affaire en justice pour un coût supérieur à l’indemnité qu’ils peuvent obtenir, ou bien abandonner la réclamation.

    C’est pour répondre à cette problématique que Sky Indemnity a été créé. Nous vous proposons d’obtenir votre indemnisation aisément et dans les meilleurs délais.

    Votre dossier sera intégralement pris en charge par nos équipes, et vous pourrez exercer vos droits en profitant d’une expertise juridique à frais réduits.

    En plus de cela, vous bénéficierez d’un service à l’écoute et réactif.

    Vous pouvez faire confiance aux passagers que nous avons déjà aidés : 97% d’entre eux ont été satisfaits.

      Comment obtenir l'indemnisation d'un vol EasyJet ?

      Vous avez été victime d’une annulation, d’un retard ou d’un surbooking de votre vol EasyJet et vous voulez commencer les démarches de réclamation pour obtenir votre indemnisation ?

      Nous pouvons vous aider à faire valoir vos droits et prendre en charge votre réclamation d’indemnisation auprès du service d’EasyJet.

      La compagnie

      easyJet

      EasyJet est la compagnie aérienne numéro 2 en France et Paris a été le point de départ ou d’arrivée de plus de 90 millions de leurs passagers en 2019.

      Le transporteur low-cost britannique a été fondé en 1995 et son siège social est situé à Luton, en Angleterre.

      Sa flotte est composée de 334 appareils, qui couvrent 156 destinations à travers le monde.

       

      L’indemnisation
      facilitée

      C’est une information que seul une minorité de passagers connaît : les compagnies aériennes sont tenues à une obligation d’indemnisation à la suite d’une annulation ou d’un retard de vol.

      Généralement, les compagnies aériennes compliquent les démarches d’indemnisation. Elles s’efforceront de vous décourager et rendront une résolution à l’amiable difficile à obtenir pour vous contraindre à avoir recours à un coûteux avocat.

      Entamer une réclamation par vos propres moyens débouchera dans le pire des cas à un refus et dans le meilleur des cas à un geste commercial moins avantageux que l’indemnité à laquelle vous avez droit, typiquement des « miles » ou des bons de réductions.

      Face à ces agissements, vous pouvez profiter d’une assistance juridique et administrative compétente et efficace en choisissant de confier votre réclamation à Sky Indemnity.

      Nos équipes juridiques sont expertes de la réglementation européenne de l’indemnisation de passagers et connaissent parfaitement les procédés des compagnies aériennes. Elles vous éviteront de perdre votre temps et votre argent en menant à bien les démarches nécessaires à votre indemnisation.

      Comment être indemnisé ?

      Pour savoir si vous pouvez obtenir une indemnisation, il y a trois prérequis posés par le règlement européen CE 261/2004 :

      • Le passager doit avoir sa réservation de vol ;
      • Le passager s’est présenté avant l’heure de check-in limite indiquée sur votre réservation, ou, si elle n’est pas mentionnée, au plus tard 45 minutes avant l’heure de départ ;
      • L’aéroport de départ ou d’arrivée est situé dans un pays membre de l’Union Européenne, ou s’il est situé dans un pays tiers, la compagnie aérienne opérant votre vol est européenne.

      Si votre vol présente ces conditions et que vous voulez vous assurer d’une indemnisation optimale, n’hésitez pas à nous confier votre réclamation.

      Il vous suffit de vous munir de votre numéro de vol et de sa date de départ pour commencer un test d’éligibilité, qui vous permettra de savoir le montant de l’indemnisation à laquelle vous avez droit.

      Le process
      Sky Indemnity

      Saisissez votre vol

      Et découvrez s’il est éligible et combien il peut vous rapporter instantanément

      Nos données sont fiables à 97,3%

      Confiez vos démarches

      Mettez toutes les chances de votre côté et récupérez vos indemnités sans effort

      Nous gérons votre dossier jusqu’à ce que vous obteniez votre indemnité

      Processus Sky Indemnity - Vol EasyJet éligible

      Recevez l’indemnité

      Notre fonctionnement est simple : nous prenons 25% de commission au succès, c’est tout

      Si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien

      Récupération de l'indemnité de vol EasyJet

      L’indemnisation
      d’un vol annulé EasyJet

      Vous aviez tout prévu pour partir en voyage, mais votre vol EasyJet a été annulé ?

      Tout d’abord, sachez que vous avez droit au remboursement de votre billet d’avion. Si l’annulation vous bloque à l’aéroport d’une des escales de votre voyage, vous pouvez aussi exiger un vol retour vers votre aéroport de départ auprès d’EasyJet.

      En revanche, vous pourrez réclamer une indemnisation en fonction de deux éléments :

      • Le moment auquel EasyJet vous a prévenu de l’annulation de vol ;
      • Des conditions du vol de remplacement proposé par EasyJet.

      Dans le cas d’un délai de prévenance supérieur à 14 jours avant votre départ, vous ne pourrez pas faire de réclamation d’indemnisation. Vous aurez donc trois options :

      • Prendre le vol de remplacement proposé par EasyJet ;
      • Demander le remboursement de votre billet et réserver un autre vol ;
      • Annuler l’intégralité de votre voyage.

      Dans le cas où la compagnie vous en a informé moins de 14 jours avant le départ, l’indemnisation dépend grandement du motif pour lequel le vol a été annulé. Demandez donc à EasyJet quelle est la raison de l’annulation.

      Si l’annulation intervient à la suite d’évènements non prévisibles par la compagnie aérienne, par exemple des conditions météorologiques à risque, un trafic aérien restreint ou une grève du personnel de l’aéroport, vous ne pourrez pas réclamer d’indemnité.

      Mais si le vol a été annulé en raison d’un événement qui fait partie de l’activité EasyJet, notamment en cas de problème technique ou de grève du personnel de la compagnie aérienne, vous êtes dans votre droit de réclamer une indemnité.

      Si EasyJet vous a proposé un vol alternatif et que celui-ci est arrivé plus de deux heures en retard, vous pouvez également prétendre à une indemnisation.

      Ce sont les deux conditions principales à l’éligibilité, mais d’autres facteurs prévus par le règlement européen CE 261/2004 peuvent entrer en jeu dans la détermination de votre éligibilité à une indemnisation.

      Si vous souhaitez seulement savoir si votre vol est éligible, vous pouvez le vérifier avec notre outil.

      Vous connaîtrez alors l’éligibilité de votre vol à une indemnisation et le montant que vous pourrez réclamer.

      L’indemnisation
      d’un vol retardé EasyJet

      Pour vous donner droit à une assistance dans le cas d’un retard, celui-ci doit respecter une durée minimum en fonction de la distance qui sépare l’aéroport de départ et la destination de votre vol. Cette durée est de :

      • 2 heures ou plus pour les vols de moins de 1500 kms ;
      • 3 heures ou plus pour les vols de plus de 1500 kms au sein de l’UE et de 1500 à 3500 kms pour les autres vols ;
      • 4 heures ou plus pour tous les vols de plus de 3500 kms.

      Si tel est votre cas, EasyJet devra en premier lieu vous porter assistance. La compagnie doit vous fournir une possibilité de vous restaurer, un hébergement à l’hôtel ainsi qu’un transport pour y aller si celui-ci est éloigné de l’aéroport, et la possibilité de passer deux appels téléphoniques.

      À noter que si EasyJet ne vous a pas porté assistance et que ce manquement vous a entraîné des dépenses supplémentaires, vous êtes en droit de réclamer leur remboursement. Pensez bien à conserver vos preuves d’achats, elles vous permettront par la suite de réclamer un remboursement des dépenses que vous avez pu engager.

      Sachez aussi qu’à partir de cinq heures de retard, tout passager dont le vol est soumis au règlement européen peut obtenir un remboursement intégral du prix de son billet d’avion.

      En second lieu, si votre vol a été retardé de plus de trois heures, vous pourrez également prétendre à une indemnité. Cependant, EasyJet sera exempté du versement de l’indemnité dans le cas où la raison du retard échappe à son activité et à sa maîtrise.

      Vérifiez donc l’éligibilité de votre vol
      et laissez-nous faire le reste.

      L’indemnisation
      d’un surbooking EasyJet

      Parce qu’il est une composante de la stratégie des compagnies aériennes, tout particulièrement des compagnies low-cost, le surbooking est un incident courant. Lorsque les billets d’avion vendus dépassent la capacité d’accueil d’un de ses appareils, EasyJet sera contraint de faire appel à des volontaires acceptant de renoncer à leur embarquement. Dans le cas où il n’y aurait pas suffisamment de volontaires, la compagnie aérienne refusera l’embarquement à certains passagers.

      Les passagers refusés à l’embarquement peuvent alors demander le remboursement de leurs billets, ou accepter le vol de remplacement qu’EasyJet leur propose pour les convoyer à leur destination.

      Si le délai d’attente du vol de remplacement le rend nécessaire, la compagnie aérienne a un devoir d’assistance aux passagers, notamment en leur offrant la possibilité de se restaurer et de séjourner dans un hôtel.

      Les passagers ayant subi un refus d’embarquement ont aussi le droit à une indemnisation. Son paiement est prévu de façon immédiate dans le règlement européen, mais c’est une obligation peu respectée par les compagnies aériennes.

      Quel est le montant
      de l’indemnité ?

      Le montant de l’indemnisation est prévu par le règlement CE 261/2004 selon la distance entre l’aéroport de départ et la destination finale. Il en existe quatre différents.

       

      • 250 euros pour une annulation, un refus d’embarquement ou un retard de plus de trois heures sur les vols dont la distance est de moins de 1500 kms ;
      • 300 euros pour un vol ayant entre trois et quatre heures de retard, dont la distance parcourue est supérieure à 3500 kms ;
      • 400 euros pour un vol annulé, surbooké ou retardé de plus de trois heures, dont la distance se situe entre 1500 kms et 3500 kms (ou de plus de 1500 kms au sein de l’Union Européenne) ;
      • 600 euros pour un vol annulé, surbooké ou retardé de plus de quatre heures, dont le trajet dépasse 3500 kms.

        Pourquoi confier votre réclamation EasyJet à
        Sky Indemnity ?

        En cas d’annulation ou de retard important sur un vol, le remboursement est une évidence pour la majorité des passagers. Mais l’indemnisation pour le préjudice subi étant peu connue, peu de passagers pensent à la demander.

        En plus, la procédure nécessaire à l’obtention de l’indemnisation est bien souvent longue et compliquée. En effet, les compagnies ont établi des processus dans le but de décourager les passagers d’aller au bout de leurs démarches et n’hésitent pas à refuser l’indemnisation, même aux plus persévérants.

        Pour justifier ce refus, la compagnie invoquera des circonstances extraordinaires. Mais bien souvent, la compagnie a tort de refuser l’indemnisation des passagers. Ceux-ci se retrouvent alors confrontés à un dilemme : ils peuvent porter l’affaire en justice pour un coût supérieur à l’indemnité qu’ils peuvent obtenir, ou bien abandonner la réclamation.

        C’est pour répondre à cette problématique que Sky Indemnity a été créé. Nous vous proposons d’obtenir votre indemnisation aisément et dans les meilleurs délais.

        Votre dossier sera intégralement pris en charge par nos équipes, et vous pourrez exercer vos droits en profitant d’une expertise juridique à frais réduits.

        En plus de cela, vous bénéficierez d’un service à l’écoute et réactif.

        Vous pouvez faire confiance aux passagers que nous avons déjà aidés : 97% d’entre eux ont été satisfaits.