Nouvelle décision dans le milieu du transport aérien du côté de Lufthansa : la réduction du nombre d’appareils.

Réduction de la flotte et fermeture de Germanwings

Cette fois, la mesure prise en réaction à la crise du coronavirus ne sera pas que momentanée, mais s’inscrira bien dans la stratégie long-terme du groupe allemand.

Lufthansa a annoncé mardi dernier une réduction considérable de sa flotte, ainsi que la fermeture de sa filiale Germanwings.

Ainsi, sur les 763 appareils de sa flotte, le groupe de séparera d’au moins 42 d’entre eux. Sur cette réduction de flotte, le groupe se veut rassurant. Six Airbus A380 étaient « de toute façon [destinés à la vente] à partir de 2022 ».

Concernant la fermeture de sa filiale Germanwings, le groupe explique que c’est une décision adaptée aux circonstances, l’activité de la compagnie régionale étant à son point mort. En vérité, cette décision suit la direction qui avait déjà été prise lorsque le groupe a intégré Germanwings à son autre filiale Eurowings. D’ailleurs, le groupe avait déjà fait part de sa volonté de fermeture avant le début de la crise du coronavirus.

Des mesures prises pour consolider le groupe

Compte tenu des circonstances, la fermeture de sa filiale serait donc un moyen de consolider le groupe et une façon de le préparer au futur proche du secteur de l’aérien. À ce propos, la direction du groupe estime qu’un retour à la normale n’est pas à prévoir pour tout de suite. La « levée totale des restrictions de voyage durera des mois » révèle Lufthansa dans un communiqué. La compagnie précise qu’un retour à la demande d’avant-crise prendra « des années ».

Et une prise de recul ne rend pas le constat plus réjouissant. La compagnie Swiss a annoncé œuvrer sur une solution similaire à celle de Lufthansa, la quasi-totalité des compagnies aériennes voient leurs appareils cloués au sol, et les aéroports du monde entier ont momentanément endossés le rôle de parkings géants.

La nécessité d’aides publiques au secteur aérien proclamé par l’IATA devient de plus en plus claire, à mesure que les frais fixes se totalisent.