Newsfeed Sky Indemnity
Voyageur d’affaire, régulier ou occasionnel?
Soyez au coeur de l’information grâce à Sky Indemnity.
Rejoignez notre réseau!

 

Air Journal by Thierry Blancmont

La peur de payer des compensations en cas de retard entre autres facteurs pousserait les compagnies aériennes à indiquer des temps de vol plus longs aujourd’hui qu’il y a un demi-siècle, et plus lents que ce que les avions peuvent actuellement accomplir. Au détriment en particulier de l’environnement.

Hors, plus de 30% des vols aux USA arriveraient chaque jour avec un retard de plus de 15 minutes, affirme un rapport du DoT (ministère des transports), contre 40% auparavant : le « rembourrage » aurait donc fait reculer les mauvaises statistiques sans le moindre effortde la part des transporteurs. Avec pour conséquence prévisible une augmentation prévisible de la congestion dans les aéroports – et donc des émissions de gaz à effets de serre, des nuisances sonores et de la consommation en carburant. « L’allongement fictif des durées de vol se fait au détriment de l’environnement et surtout du consommateur »

Source : Des temps de vol faussement trop longs ?